Illettrisme

  • Adami, H. (2001). L’oralité et la métalangue dans les rapports au langage des lecteurs/scripteurs en insécurité à l’écrit. Mélanges CRAPEL, n°25, pp.7-37. Université de Lorraine.
  • Adami, H., Etienne, S., Bretegnier, A. (2010). Littéracie et alphabétisation des adultes. Savoirs et Formation. Monteuil.
  • Ait Abdessalam, N. (2004). Le rapport au(x) savoir(s) des adultes en situation d’illettrisme. Ville-Ecole-Intégration. Enjeux, 136, pp.61-71.
  • Andrieux, F., Besse, J.-M., Falaize, B. (1997). Illettrismes, quels chemins vers l’écrit ? Paris : édition Magnard.
  • Ayala (de) C. (2015). Illettrisme à l’école : la solution du test de déchiffrage. Les débats de l’éducation. n°3.
  • Baldelli, B. (2014). Comprendre l’illettrisme des jeunes. L’Harmattan.
  • Balslev, K. (2008). Analyser des écrits d’adultes pour dégager des stratégies textuelles et scripturales. TransFormations: Recherches en éducation des adultes, Université de Lille 1 Cueep-Trigone, 1, pp.121-135.
  • Barré de Miniac, C.,Lété, B. (eds) (1997), l’illettrisme : de la prévention chez l’enfant aux stratégies de formation chez l’adulte, Bruxelles/Paris, De Boeck/INRP.
  • Barré de Miniac, C. (2003). Savoir lire et écrire dans une société donnée. Revue Française de Linguistique Appliquée, 8(1), pp.107-120.
  • Bellegarde, K. (2008). Les rapports au métalangage grammatical d’adultes « en situation d’insécurité scripturale » : vers une appréhension de leurs stratégies et réflexions métalinguistiques. TransFormations, n°8, pp.169-186.
  • Bentolila, A. (1996). De l’illettrisme en général et de l’école en particulier. Paris: Plon.
  • Bentolila, A. (1997). L’illettrisme autisme social. Le monde de l’éducation, n°246 p.35.
  • Besse, J.-M., De Gaulmyn, M.M., Lahire, B. (Dirs). L’illettrisme en question. Lyon : Presse Universitaire de Lyon.
  • Besse, J.-M. (1995). L’écrit, l’école et l’illettrisme. Paris : Magnard.
  • Besse, J.-M. (1995). Diagnostiquer les compétences en lecture/écriture chez des adultes. Migrants-formation100, pp.102-118.
  • Besse, J.-M. (2004). Prévenir l’illettrisme? Intérêt et limites d’un slogan: réussir ses apprentissages à l’école et au collège. La Nouvelle Revue de l’Adaptation et de la Scolarisation25, pp.131-139.
  • Besse, J.-M., Luis, M.-H. (2004). Evaluer les illettrismes : diagnostic des modes d’appropriation de l’écrit : guide pratique. Retz
  • Besse, J.-M., Luis, M.-H., Paire, K., Petiot-Poirson, K., & Petit-Charles, E. (2004). Évaluer les illettrismes. Diagnostic des Modes d’Appropriation de l’Écrit: guide pratique. Paris: Retz.
  • Blind, C.-F. (1999). L’illettrisme en toutes lettres. Flohic Editions.
  • Bouyssière-Catusse, E., Roques, P., et Zaouche Gaudron, C. (coord). « Illettrisme : le dépasser et construire », Empan, n° 81, 03/2011, pp. 10-97.
  • Bouvet, C., Falaize, B., Federini, F., Freynet, P. (1995). L’illettrisme : une question d’actualité. Hachette.
  • Cavallo, G., Chartier, R. (Dir). (2001). Histoire de la lecture dans le monde occidental. Paris : Editions du seuil.
  • Deshays, G. (2006). Un illettrisme républicain. Paris : L’Harmattan, coll. « Logiques sociales ».
  • El Hayek, C. (coord). (1998). Illettrisme : de l’enjeu social à l’enjeu citoyen. Paris : La documentation française.
  • Espérandieu, V., Vogler, J. (2000). L’illettrisme. Paris : Flammarion.
  • Ferry, L. (2009).Combattre l’illettrisme. Odile Jacob.
  • Filhon, A. (2014). De la culture écrite à l’illettrisme. Langage et société, 2014/3, n°149, p.105-125.
  • Fraenkel, B., (1993). Illettrismes, variations historiques et anthropologiques. Centre Georges Pompidou. Bibliothèque Publique d’Information. pp. 304-305.
  • Geoffroy, M.-T. (2002). Lutter contre l’illettrisme. La Découverte.
  • Geoffroy, M.-T., Gautier-Moulin, P. (2013). L’illettrisme, mieux comprendre pour mieux agir. Les Essentiels Milan.
  • Gilles, A. (Coord.) (2003). De l’illettrisme aujourd’hui, apports de la recherche à la compréhension et à l’action. Reims, CRDP de Champagne-Ardenne.
  • Girod, R. (1997). L’illettrisme. Que sais-je. n°3193. Paris.
  • Guernier, M.-C., Rivière, V. (Drs). (2012). Pratiques de formation à la lecture-écriture des adultes en parcours d’insertion. LIDIL, n°45, Université de Grenoble.
  • Hébrard, J. (1990). Illettrisme : le cas de la France. Actualité de la Formation Permanente. L’illettrisme et la formation. n°106. Centre I.N.F.F.O. Paris Mai-juin, pp.25-31.
  • Johannot, Y. (1994). Illettrisme et rapport à l’écrit. Presse Universitaire de Grenoble.
  • Lachaud, M.-H. (2017). Littéracie et processus d’apprentissage en formation d’adultes. L’oral, un passage vers l’écrit. In Guernier, M.-C. & Sautot, J.P-. (dir.) Former des adultes à l’écrit : questions didactiques pour la professionnalisation des formateurs (pp. 137-153). Dijon : Raison et Passions.
  • Lahire, B. (1993). La raison des plus faibles. Presse Universitaire de Lille.
  • Lahire, B. (1995). Tableaux de familles. Heurs et malheurs scolaires en milieux populaires. Edition Gallimard/ Du Seuil.
  • Lahire, B. (2005). L’Invention de l’illettrisme, Paris : Éditions la découverte, textes à l’appui.
  • Lahire, B., (2008). La raison scolaire. Ecole et pratiques d’écriture, entre savoir et pouvoir. Rennes : Presses Universitaires de Rennes.
  • Lanoue, E. (Dir). (2013). Ecole, alphabétisation et lutte contre l’illettrisme. Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs. n°12.
  • Leclercq, V. (1992). Didactique de l’écrit en éducation de base. La décennie 1980-1991, Education permanente, n°111, pp.188-204.
  • Leclercq, V. (1999). Face à l’illettrisme. Enseigner l’écrit à des adultes. Paris : ESF.
  • Leclercq, V. (2008). Introduction : connaître les adultes peu scolarisés et peu qualifiés: des recherches pour comprendre et agir. TransFormations: Recherches en éducation des adultes, Université de Lille 1. Cueep-Trigone, 1, pp.3-18.
  • Leclercq, V., Vogler, J. (2000). Maîtrise de l’écrit : quels enjeux et quelles réponses aujourd’hui ? L’Harmattan-Contradiction, Paris-Bruxelles.
  • Lepeytre, J., Parra-Ponce, E., ANLCI. (2008). Lutter ensemble contre l’illettrisme. Paris : Edition Autrement.
  • Lescure (de), E. (1999). L’illettrisme en France. Problèmes politiques et sociaux, n°848. Paris : La Documentation Française.
  • Liesse-Nimier, M. (2014). Savoirs de base et compétences clés : vers une autre approche pédagogique dans les actions de lutte contre l’illettrisme. Editions Universitaires Européennes.
  • Morais, J. (2015). Lire, écrire et être libre : de l’alphabétisation à la démocratie. Odile Jacob.
  • Pierre, R., (2003). Entre alphabétisation et littératie : les enjeux didactiques. Revue Française de Linguistique Appliquée, Volume VIII, pp. 121-137.
  • Robatel, N. (2010). La France de l’illettrisme – Constats et perspectives. La Documentation Française.
    Rivière, J.-P. (2001). Illettrisme, la France cachée. Gallimard.

  • Torunczyk, A. (2000). L’apprentissage de l’écrit chez les adultes. L’’Harmattan. Paris.
  • Velis, J.-P. (1990). Lettre d’illettrie. La découverte : Unesco. Essais, Paris.
  • Villechaise, A., Zaffran, J. (2002). « Le « drame » de l’illettré : analyse d’une fiction sociologique à succès politique », Langage et Société, n° 102, Décembre, pp. 71-98.
  • Villechaise, A., Zaffran, J. (2004). Illettrisme : les fausses évidences, Paris, Éditions L’Harmattan, coll. « Logiques Sociales ».
  • Villechaise, A., Zaffran, J. (2013). « Retour sur l’illettrisme en France : malaise politique, controverse scientifique, complément méthodologique », Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs [En ligne], 12 | 2013, mis en ligne le 26 mars 2014, consulté le 21 octobre 2015. URL : http://cres.revues.org/2308.
  • Vinérier, A. (1999). Combattre l’illettrisme. L’Harmattan.