Formation et insertion

  • Balzani & al. 2008. L’accompagnement vers l’emploi. Acteurs, pratiques et dynamiques. Rapport final pour la D.A.R.E.S.
  • Bednarz N. 2013. Recherche collaborative et pratique enseignante: Regarder ensemble autrement. Paris : L’harmattan.
  • Bentolila A. 1996. De l’illettrisme en général et de l’école en particulier. Paris : Plon.
  • Bentolila A. 2007. Urgence école : Le droit d’apprendre, le devoir de transmettre. Paris : Odile Jacob.
  • Boutet J. 1998. Aspects linguistiques, ergonomiques et didactiques de la parole au travail. In Lazar A. (ed). Langage(s) et Travail. CNRS-LT Paris INRP, p.75-78.
  • Boutinet J.-P. 2002. Questionnement anthropologique autour de l’accompagnement. Éducation permanente, n°153, p.241- 250.
  • Boutinet J.-P. 2007. L’espace contradictoire des conduites à projet : entre le projet d’orientation du jeune et le parcours atypique de l’adulte. L’orientation scolaire et professionnelle, n°36/1. p.19-32.
  • Cardon C.A. 1998. Devenir formateur d’adultes. Des itinéraires pluriels, des logiques sociales spécifiques. Formation Emploi, N°63, p.5-22.
  • Castra D. 2003. L’insertion professionnelle des publics précaires. Paris : PUF.
  • Demaziere D. 1996. Des réponses langagières à l’exclusion. Les interactions entre chômeurs de longue durée et agents de l’ANPE. Mots, n°46, p. 6-29.
  • De Saint Georges I. 2011. Les dynamiques langagières de l’accompagnement. Langage et société. n°137, p.47-74.
  • Divay S. 2009.  Nouveaux opérateurs privés du service public de l’emploiTravail et Emploi. Juillet-septembre 2009.
  • Divay S. 2011. Une progressive rationalisation de l’encadrement des chômeurs. Langage et société. 2011/3, n° 137, p. 91-111.
  • Ebersold S. 2001. La naissance de l’inemployable. Ou l’insertion au risque de l’exclusion. Rennes : PUR.
  • Faïta D. 1976. Français et immigrés face à la formation professionnelle. Langue française. N°29, p.28-30.
  • Filliettaz L. 2014. Les pratiques langagières comme objet d’analyse et comme outil de formation continue: vers une linguistique de la formation professionnelle. In Berthoud A.-C. et Burger M. (eds). Repenser le rôle des pratiques langagières dans la constitution des espaces sociaux contemporains. Bruxelles: De Boeck, p.125-145.
  • Filliettaz L., De Saint Georges I. 2008. « Vos mains sont intelligentes ! » : Interactions en formation professionnelle initiale. Université de Genève, Cahiers de la section des sciences de l’éducation, 117.
  • Heller M, Boutet J. 2006. Vers de nouvelles formes de pouvoir langagier ? Langue(s) et identité dans la nouvelle économie. Langage et société, n° 118 p.5-16.
  • Mayen P, Soecogna A. 2005. Conseiller, une activité et un jeu de langage professionnel. In Fillietaz L, Bronckart J-P. (Eds). L’analyse des actions et des discours en situation de travail. Concepts, méthodes et applications. Louvain : Peeters, BCILL, p.99-113.
  • Pierru E. 2005. Guerre aux chômeurs ou guerre au chômage. Paris : La dispute.
  • Salais R, Bavenez N, Reynaud B. 1989. L’invention du chômage. Paris : PUF.