Langage et travail

  • André V., 2015, L’hégémonie de l’anglais en situation de travail : une contrainte inéluctable ? In Adami H. et André V. (Eds), De l’idéologie monolingue à la doxa plurilingue : regards pluridisciplinaires. Bern : Peter Lang, p.91-130.
  • André V., 2010, Emplois stratégiques des Formes Nominales d’Adresses au sein de réunions de travail en entreprise. In Kerbrat-Orecchioni C. (Ed.), S’adresser à autrui. Les formes nominales d’adresse en français. Chambéry : Université de Savoie, p.63-87.
  • André V., 2009, Les compétences langagières des métiers de la propreté : de l’analyse des situations de communication à la formation professionnelle. Bulletin Suisse de Linguistique Appliquée, 90, p.149-165.
  • André V., 2008, Conflits langagiers et conflits identitaires au sein de réunions de travail en entreprise. In Moïse C., Auger N., Francchiolla B., Schultz-romain C. (Eds), La violence verbale. Tome 1. Espaces politiques et médiatiques. Paris : L’Harmattan, p.127-146
  • André V., 2008, Langues et relations de services : Introduction. Mélanges n°30, p.5-13. 
  • André V., 2006, Un chercheur en sociolinguistique dans une réunion de travail en entreprise. In Léglise I., Canut E., Desmet I., Garric N. (Eds), Applications et Implications en Sciences du Langage, Paris : L’Harmattan, p.41-52.
  • Amalberti R., Montmollin M. de, Theureau J. (Eds), 1991, Modèles en analyse du travail. Liège : Mardaga.
  • Benchekroun T.H., Weill-Fassina A. (Eds), 2000, Le travail collectif. Perspectives actuelles en ergonomie. Toulouse : Octares.
  • Borzeix A., Charles J., Zimmermann B., 2015. Réinventer le travail par la participation. Actualité nouvelle d’un vieux débat. Sociologie du travail, 57, p.1-19.
  • Borzeix A., Fraenkel B. (Eds), 2001, Langage et travail. Communication, cognition, action. Paris : CNRS Editions.
  • Boutet J., 2008, La vie verbale au travail, Toulouse : Octares.
  • Boutet J., 2001, La part langagière du travail : bilan et évolutionLangage et société, 98, p.17-42.
  • Boutet J., 1995, Paroles au travail. Paris : L’Harmattan.
  • Boutet J., 1993, Activité de langage, activité de travail. Futur antérieur, 1993/2, n°16.
  • Brangier E., Lancry A., Louche C. (Eds), 2004, Les dimensions humaines du travail. Nancy : Presses Universitaires de Nancy.
  • Bronckart J.-P. et Filliettaz L. (éds), 2006, L’analyse des actions et des discours en situation de travail. Concepts, méthodes et applications. Louvain-la-Neuve: Peeters.
  • Bulletin Suisse de Linguistique Appliquée, 2009, n°90.
  • Clot Y., 2010, Le travail à cœur. Pour en finir avec les risques psychosociaux. Paris : Editions de la Découverte.
  • Clot Y., 1999, La fonction psychologique du travail. Paris : Presses Universitaires de France.
  • Corteel D., 2001, Les paradoxes du travail en groupe : l’usine Volkswagen de Hanovre. Ethnologie française, 3, p.441-452.
  • De Ferrari M., 2007, Langue et situation de travail: décloisonner pour mieux articuler. Le français dans le monde, Recherches et applications, n°42, p.46-58.
  • Dejours C. 2016. Situations de travail. Paris : PUF.
  • Dejours C., 2015, Le choix. Souffrir au travail n’est pas une fatalité. Montrouge : Bayard Editions.
  • Dejours C., 2012, La panne. Repenser le travail et changer la vie. Montrouge : Bayard Editions.
  • Dejours C., 2008, Travail, usure mentale : Essai de psychopathologie du travail. Paris : Bayard.
  • Dejours C., 2003, L’évaluation du travail à l’épreuve du réel. Critique des fondements de l’évaluation. Paris : INRA Éditions.
  • Dejours C., 1998, Souffrance en France. La banalisation de l’injustice sociale. Paris : Editions du Seuil.
  • Delorme J., 2007, Quinze ans d’expérience en entreprise. Le français dans le monde, Recherches et applications, n°42, p.146-159.
  • Dispagne M. (dir.), 2014, Espaces sociaux, pratiques langagières et mise en scène(s) du travail. Contexte européen vs contexte créole. Paris: L’Harmattan.
  • Drew P., Heritage J. (Eds), 1992, Talk at Work. Interaction in Institutional Settings. Cambridge: Cambridge University Press.
  • Durand J.-P., 2004, La chaîne invisible, Travailler aujourd’hui : flux tendu et servitude volontaire. Paris : Seuil.
  • Durrive L. 2016. Compétence et activité de travail. Paris : L’Harmattan.
  • Fillettaz L., 2002, La parole en action, Eléments de pragmatique psycho-sociale. Laval : Editions Nota Bene, Collection Langue et pratiques discursives.
  • Filliettaz L. et Bronckart J.-P. (éds),  2005, L’analyse des actions et des discours en situation de travail. Concepts, méthodes et applications, Louvain-la-Neuve: Peeters.
  • Friedmann G., Naville P., 1961-1962, Traité de sociologie du travail. 2 volumes. Paris : Armand Colin.
  • Gardin B., 2005, Langage et luttes sociales. Textes édités et présentés par N. Gardin et F. François. Limoges : Editions Lambert-Lucas.
  • Grosjean M. et Lacoste M., 1999, Communications et intelligence collective. Le travail à l’hôpital. Paris: PUF.
  • Guerin F., Laville A., Daniellou F., Duraffourg J., Kerguellen A., 1997, Comprendre le travail pour le transformer. La pratique de l’ergonomie. Paris : ANACT.
  • Holmes J., Stubbe M., 2003, Power and Politeness in the workplace, A Sociolinguistic Analysis of Talk at Work. London: Pearson Education Limited.
  • Kerbrat-Orecchioni C. & Traverso V. (éds), 2008, Les interactions en site commercial : invariants et variations, Lyon : ENS Editions.
  • Kergoat J., Boutet J., Jacot H., Linhart D. (Eds), 1998, Le monde du travail. Paris : La Découverte.
  • Lacoste M., 1980, La vieille dame et le médecin (contribution à une analyse des échanges linguistiques inégaux). Etudes de Linguistique Appliquée, Janvier-Mars, p.35-43.
  • Lallement M., 2009, Le travail de l’utopie. Godin et le familistère de Guise. Paris : Les belles lettres.
  • Langage et société, 2019. Langage et formation professionnelle. Vers une linguistique sociale de la formation. Numéro 168, coordonné par Filliettaz L et Lambert P.
  • Lazar A. (Ed.), 1998,  Langage(s) et travail : Enjeux de formation. Actes du colloque INRP/CNAM/CNRS-LT, Octobre 1998. Paris : INRP.
  • Leplat J., Hoc J.-M., 1983, Tâche et activité dans l’analyse psychologique des situation. Cahiers de psychologie cognitive, 3, p.49-63.
  • Linhart D., 2009, Travailler sans les autres ? Paris : Seuil.
  • Mondada L., 2005, Chercheurs en interaction. Comment émergent les savoirs. Lausanne: Presses polytechniques et universitaires romandes.
  • Montmollin M. de, 1983, « Les communications dans le travail ». Psychologie française, Tome 28-3/4, p.226-230.
  • Mourlhon-Dallies F., 2008, Enseigner une langue à des fins professionnelles. Paris : Didier.
  • Oddone I. et. al, 2015/1981, Redécouvrir l’expérience du travail. Paris : Les éditions sociales.
  • Papet P., 1983, L’expression des salariés : une nouvelle forme de communication dans le travail ?. Psychologie française, Tome 28-3/4, p.297-301.
  • Pène S., Borzeix A., Fraenkel B., 2001, Le langage dans les organisations. Une nouvelle donne. Paris : L’Harmattan, Collection Langage et Travail.
  • Philippot T. (Coord.). 2016. Les traces de l’activité. Objets pour la recherche et outils pour la formation. Paris : L’Harmattan.
  • Richard-Zapella J. (Ed.),1999, Espaces de travail, Espace de parole. Rouen : Presses Universitaires de Rouen, Collection DYALANG.
  • Rot, G., Borzeix, A., & Demazière, D., 2014, Introduction. Ce que les écrits font au travail. Sociologie du travail, 56(1), 4-15.
  • Sainsaulieu R., 1977/1988, L’identité au travail. 3e ed. Paris : Presses de Sciences Politiques.
  • de Saint-Georges I., 2004, Actions, médiations et interactions : une approche multimodale du travail sur un chantier. Cahiers de linguistique française, n°26, p. 320-341.
  • Savoyant A., Leplat J., 1983, Statut et fonction des communications dans l’activité des équipes de travail. Psychologie française, Tome 28-3/4, p.247-253.
  • Schwartz Y., 2000, Lparadigme ergologique ou un métier de Philosophe. Toulouse : Octares.
  • Schwartz Y., Faïta D., 1985, L’homme producteur : autour des mutations, du travail et des savoirs. Paris : Editions Sociales.
  • Zarifian P., 1996, Travail et communication. Essai sociologique sur le travail dans la grande entreprise industrielle. Paris : Presses Universitaires de France.